2017, LE COUP D’ÉTAT

Certes! Vu ainsi, cela prête à questionnements et il serait de bon ton de mener une enquête plus ciblée.

networkpointzero

« Une étude un peu approfondie de l’Histoire nous laisse deviner qu’en toute occasion les vraies forces dirigeantes ont à se tenir dans l’ombre des représentants qu’elles se sont choisies, ne pouvant se risquer à s’exposer aux fluctuations événementielles, sous peine de se voir un jour dépossédées de leur puissance ».

                                                                                                                        Louis Calaferte.

AVERTISSEMENT :

Les informations qui ont été utilisées pour cette analyse ont été recoupées et vérifiées conformément aux principes de la charte journalistique de Munich. Elles ont pour origine des articles de presse, interviews télé, images et ouvrages dont les auteurs sont connus et reconnus pour la fiabilité de leurs recherches. Il serait trop long de les énumérer ici. Loin de tout name-droping, vous trouverez en fin de publication les références. Mais tout est vérifiable. Attention, cependant aux sites complotistes, confusionnistes où d’extrême droite. Assurez vous que les sites que vous consultez soient reconnus pour le…

Voir l’article original 6 027 mots de plus

Publicités

Le « programme » d’Emmanuel Macron : du libéral et du creux. Surtout du creux.

macreux

Cela faisait des mois que nous l’attendions : ce matin, Emmanuel Macron à (enfin) présenté son programme présidentiel au Pavillon Gabriel à Paris. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien banquier est resté très évasif, égrainant quelques mesures sans détailler précisément ses mesures. Et en omettant des pans entiers d’une politique globale.

Un programme libéral qui avance masqué

Emmanuel Macron commence son discours par cette phrase étrange : « Je suis confiant, car la France est un pays irréformable, mais nous souhaitons le transformer radicalement […] Les Français ne veulent pas être réformés, ils veulent être transformés, et que chacun prenne sa part au changement », avant de poursuivre : « Le travail va changer et nous transformerons l’équilibre […] Il faut libérer les secteurs d’activité multiples et sécuriser les individus »

Cette dernière phrase nous permet de comprendre qu’Emmanuel Macron souhaite libéraliser les services publics déjà malmenés depuis une dizaine d’années…

Voir l’article original 1 133 mots de plus

House of Sarthe : François Underwood à terre

fillon

François Fillon a annoncé hier sa convocation chez les juges le 15 mars en vue d’une mise en examen. Il a néanmoins réitéré sa volonté d’aller jusqu’au bout de la campagne présidentielle, tout en attaquant frontalement la Justice et en appelant à un meeting au Trocadéro ce dimanche 5 Mars. Un meeting de tous les risques qui pour beaucoup va s’apparenter à une réunion contre l’Etat de Droit. La goutte d’eau pour de nombreux élus Les Républicains.

Hier déjà, l’ancien candidat à la primaire de droite Bruno Le Maire annonçait se retirer de la campagne de François Fillon, constatant que ce dernier n’avait pas tenu sa parole (il avait promis qu’en cas de mise en examen, il se retirerait). Suivent avec lui un certain nombre de proches, avant que l’UDI ne se fende d’un communiqué pour annoncer la suspension de sa participation à la campagne. Cet après-midi, et en quelques…

Voir l’article original 411 mots de plus